Le nettoyage de toiture : Comment faire ?

Comment faire pour entretenir sa toiture ?

 

Au fil du temps, votre toiture est recouverte de mousses et de lichens ? Résultat, on distingue de moins en moins la couleur de vos tuiles et ce n’est pas vraiment esthétique ? Il est temps de procéder à un nettoyage de votre toiture, oui mais comment procéder ? Je vous explique tout !

 

Tout d’abord, il faut savoir que si le nettoyage au Kärcher est très répandu, il est aussi déconseillé car dans bien des cas, la puissance du jet abîme les tuiles. Certes lorsque les toitures sont très sales, il est efficace et rapide mais si vous endommagez votre toiture, vous serez alors dans l’obligation de la faire réparer. Il est donc préférable d’utiliser une brosse et un produit neutre spécial toiture. Certes la méthode est plus fastidieuse mais tout aussi efficace que le Kärcher mais moins dangereuse pour vos tuiles. Attention, il faut bien utiliser un produit spécial toiture et non de la javel. En effet, celle-ci attaque le matériau de vos tuiles et peut les rendre poreuses. Par ailleurs, l’évacuation de la javel dans les gouttières est dangereuse. En effet, si la javel entre en contact avec votre gazon, elle risque fortement de l’endommager. L’eau de javel est donc à proscrire pour un nettoyage de toiture.
Lors de votre nettoyage de toiture, vous serez peut-être confronté à des traces de suie notamment si vous utilisez une cheminée. Ces traces peuvent être particulièrement difficiles à retirer. Toutefois, il existe des produits spéciaux pour la suie qui vous aideront à faire disparaître ces traces noires sans rien abîmer.

Une fois que vous aurez nettoyé toute votre toiture avec une brosse et un produit spécial toiture, elle aura retrouvé toute sa beauté d’avant mais le nettoyage de toiture ne s’arrête pas là. En effet, il faut ensuite empêcher les végétations comme les mousses et les lichens de venir s’installer de nouveau sur votre toit. Pour cela, vous devrez appliquer un produit anti-mousses. Certains exigent un rinçage d’autres non, certains ont une action lente, d’autres sont plus rapides. À vous de voir le produit qui vous convient le mieux.
Outre ces produits anti-mousses que vous trouverez en commerce, il existe une astuce toute simple pour éviter la repousse des mousses. Il s’agit de fils de cuivre à poser tout en haut de la toiture. Lorsqu’il pleut, l’eau oxyde le cuivre et cette oxydation permet de repousser la repousse des végétations. Ces fils sont à changer tous les 5 ans.
Après ce traitement anti-mousses, il faudra encore applique sur votre toiture un produit hydrofuge. Celui-ci permet à l’eau de glisser sur votre toiture au lieu de s’infiltrer dans les matériaux et de provoquer des infiltrations d’eau. En règle générale, il faut appliquer plusieurs couches et que le matériau absorbe bien le produit. Attention, pour pouvoir appliquer ce type de produit, il faut que vos tuiles puissent encaisser ce traitement. Si elles sont trop fragiles, elles risquent de devenir poreuses. Alors, si vous n’êtes pas sûr de vous, demandez l’avis d’un artisan couvreur, il saura vous conseiller. Certains produits sont anti-mousses et hydrofuge, n’hésitez pas à demander conseil auprès d’un professionnel pour choisir le produit qui vous convient le mieux.

 

Vous savez maintenant tout ce qu’il y a à savoir pour réaliser un nettoyage de toiture. Si vous décidez de le fire vous-même, il faudra penser à vous équiper en conséquence. Il faut que que vous puissiez accéder et vous déplacer sur votre toit en toute sécurité. De plus, il faut savoir que les produits utilisés dégagent de fortes odeurs qui peuvent provoquer des étourdissements. Enfin, il faut savoir que lors du nettoyage de toiture, vous risquez de salir vos murs, il faudra donc en prévoir un nettoyage. Toutefois, si vous n’êtes pas très à l’aise avec les travaux en hauteur ou que vous ne disposez pas du matériel adapté, il est préférable de faire appel à un couvreur.

Le remplacement de tuiles

Une de vos tuiles est cassée ? Faites-la remplacer !

 

Votre toiture est l’un des éléments importants de votre habitation.Elle vous protège vous des intempéries mais aussi tous les meubles qui sont à l’intérieur. Seulement au fil du temps, les tuiles s’usent et peuvent ne plus être assez résistantes en cas de choc ou se casser en étant soulevée à cause d’une rafale de vent. Dans ce cas-là, un remplacement de tuile s’impose.

Pour faire un remplacement de tuile, il faut avoir le matériel nécessaire pour monter en hauteur. N’oubliez pas de prendre toutes les précautions nécessaires. Fixez l’échelle et mettez des chaussures antidérapantes. Pour changer une tuile, il faut soulever les deux tuiles qui couvrent celle qui est à remplacer puis mettre deux cales sous ces tuiles pour qu’elles restent légèrement surélevées. Si la tuile n’est pas fixée sur la charpente, il suffit de faire un mouvement de levier pour l’enlever. Si elle est fixée, il faut préalablement scier le clou de fixation. Ensuite, vous pouvez positionne la nouvelle tuile entre les deux autres tuiles surélevées. La tuile doit dépasser le liteau et les tenons doivent parfaitement s’emboîter. Vous pouvez ensuite retirer les cales. Si les autres tuiles sont clouées, faites de même avec celle-là. L’opération sera à renouveler sur chaque tuile qui doit être changée.

Toutefois, si changer une tuile peut sembler simple, par sa dangerosité l’acte exige souvent d’être réalisé par un professionnel. De plus, un couvreur, grâce à son œil expert, saura très rapidement détecter si votre toiture a des problèmes. Il peut en effet s’avérer que les tuiles cassées ne soient pas le seul problème. Il se peut que le faîtage ait besoin d’être rénové, que le scellement au mortier présente des craquelures ou encore que certaines tuiles soient trop poreuses et nécessitent d’être changées.

Une tuile en bon état et bien ancrée, c’est une tuile qui permet un bon écoulement de l’eau vers les gouttières. Elle offre également une meilleure résistance au vent, et bien ancrée, elle évite que celui-ci ne s’engouffre. Cela évite que les rongeurs et oiseaux ne profitent de ce soulèvement pour venir s’installer dans vos combles. Et, une tuile en bon état et bien ancrée assure une étanchéité parfaite même lorsque l’étanchéité est parfaite comme c’est le cas lorsqu’il y a de la neige. Il est donc plus que primordial de faire remplacement vos tuiles cassées ou trop usées. Cela ne coûte pas très cher et ne prend que peu de temps au couvreur pour enlever la tuile et la remplacer. Il serait donc dommage de laisser l’eau s’infiltrer et endommager votre habitation.

Pour que votre toiture fasse son office de protection, les tuiles doivent être en bon état alors ne négligez pas le remplacement de tuiles.

Quel matériau pour votre toiture

126Toiture : quel matériau choisir

Pas toujours facile de s’y retrouver dans tous les matériaux proposés pour la toiture. Pour lequel faut il opter quels sont les avantages de chacun, un petit tour d’horizon pour vous aider à faire votre choix.

L’ardoise naturelle :
Un matériau noble qui confère à la toiture un certain cachet. Une très bonne résistance dans le temps on compte de nombreuses toitures en ardoise plus que centenaires, elle reste très présente sur les toits dans certaines régions.

L’ardoise fibro-ciment :
Un look presque identique à l’ardoise naturelle, c’est bien évidemment le prix qui fait tout l’intérêt de ce type de revêtement, nettement moins cher que de l’ardoise naturel. Revers de la médaille, sa durée de vie est moindre il faut compter environ 40 à 50 ans.

La tuile en terre cuite :
La plus classique qui existe en plusieurs formes selon les régions mais également en plusieurs coloris. Constituée d’éléments totalement naturels, sable, argile, … elle présente une bonne résistance aux intempéries et a une longue durée de vie. Elle reste assez bon marché pour les tuiles industrielles, un peu moins pour les artisanales qui ont nettement plus de cachet.

La tuile en béton :
Son principal avantage reste son coût qui est très en dessous d’une tuile en terre cuite, en revanche sa durée de vie est moindre et elle pèse nettement plus lourd, nécessitant une charpente plus robuste. Coté visuel les fabricants ont fait de réels efforts et vue d’en bas difficile de distinguer une tuile béton d’une tuile terre cuite.

Le zinc :
Un matériau qui a ses fans, une toiture zinc est légère c’est ce qui fait un de ses principaux avantages, de plus elle permet d’habiller des toitures plates ou aux formes très arrondies. Une bonne résistance dans le temps elle fait partie des matériaux à ne pas négliger.

Le bois :
Idéal pour une région montagneuse, le bardeau de bois offre une excellente longévité s’il a bien été traité, et une toiture en bardeaux de 50 ans n’a rien d’exceptionnelle. Le bardeau de bois confère bien évidement un look très nature et n’est donc pas adapté à toutes les toitures urbaines. Le bois doit évidemment être traité, et il peut être peint. Pour la peinture, faites appel à une bonne entreprise de peinture. Si vous êtes en Charente, nous vous recommandons l’entreprise de peinture et de couverture Rénovation Cassagrand,

 

L’entretien de la toiture

Loin des yeux loin du cœur dit le dicton et il s’applique en réalité très bien à la toiture, une partie de la maison dont on se préoccupe assez peu, et sur laquelle la majeure partie du temps on intervient que si il y a des soucis.
Pourtant un toit et tous ses éléments se doivent d’être entretenus régulièrement, une opération que l’on pourra fait en partie ou en totalité soi même ou alors confier à un professionnel.

Entretenir sa gouttière

Source fréquente d’humidité sur un mur, la gouttière si elle se bouche peut très vite affecter un mur, c’est pourquoi il est indispensable avant l’hiver, juste après que les feuilles des arbres soient tombées de veiller à réaliser un bon nettoyage.

Une opération assez facile hormis le fait qu’elle se fasse en hauteur, et idéalement il faut être à deux personnes. La première effectuant les travaux de nettoyage sur l’échelle, la deuxième au sol qui sera là pour stabiliser l’échelle et veiller à la sécurité des travaux.

Le nettoyage de la gouttière est facile, il suffira d’enlever tous les déchets présents dans la gouttière à l’aide d’une petite truelle, puis de nettoyer le tout avec un simple jet d’eau. On pourra à l’occasion en profiter pour installer quelques grilles protectrices sur la gouttière.

Entretenir son toit

Si vous êtes de nature bricoleuse, avez le pied sûr et n’êtes pas sujet au vertige vous pouvez vous en chargez.
Un bon nettoyage du toit à l’aide d’un jet haute pression, permet de dégraisser la toiture, d’enlever toutes traces de végétation qui a pu s’installer sur la couverture, et de redonner à al couverture son éclat d’origine.

Une fois cette opération réalisée vous pourrez ensuite passer aux traitements diverses. La plupart du temps cela consiste à appliquer un traitement anti-mousse et lichens qui augmentent la porosité de la couverture.

Une fois ce traitement fini il faudra attendre environ quarante huit heures avant d’appliquer le traitement suivant, le traitement hydrofuge qui va permettre de renforcer l’imperméabilité de la couverture et de prolonger la vie de votre toit.

Un entretien pas réellement difficile à réaliser techniquement, mais qui se passe en hauteur et n’est donc pas sans riques.

Quel prix payer pour une rénovation de toiture

Avant d’entreprendre la rénovation de sa toiture il est bon de savoir à quelle sauce on va se faire manger, et donc d’obtenir différents devis qui permettront de comparer les offres des différents artisans. Mais bien souvent même avec des devis dans les mains on a un peu du mal à comprendre tous les tenants et les aboutissants.

Les devis toiture

En fait il n’est pas toujours simple de s’y retrouver dans les devis établis par les professionnels, et avoir des éléments de comparaison relève parfois de la gageure.

Si la majeure partie des professionnels établissent des devis clairs, comme c’est le cas pour ce couvreur Argenteuil, pour certains il est parfois un peu difficile de s’y retrouver, et certains devis sont même faits à distance sans même que le professionnel ne se soit déplacé
Pourtant un devis se doit d’être personnalisé et doit être établi en fonction de certains éléments cruciaux :
– la superficie de la toiture, qui est bien évidemment la base indispensable à l’établissement d’un devis.
Le matériau que l’on va employer : une toiture en tuile ne sera pas au même prix qu’une toiture en ardoise ou une en béton.
– L’état de la charpente : il y a-t-il de menu travaux à prévoir, va-t-on devoir la renforcer…
– L’état des éléments de la toiture : comme par exemple le faîtage est il en bon état, les souches des cheminées sont elles bien étanches.
– L’état des gouttières, de la couverture, l’accessibilité de la maison etc, etc…

Tous ses éléments qui font qu’un devis donné à distance ne peut en aucun cas être recevable, et aurait même tendance à décrédibiliser l’entreprise qui l’établit

prix renovation toit

Les sommes en jeu ne sont pas négligeables et on ne peut pas se permettre d’accepter les devis à la louche.
Il y a des milliers de tarifs différents selon ce que l’on prévoit comme rénovation sur la toiture, exigez des professionnels un devis clair et détaillé qui vous permettra de les comparer entre eux. Vous trouverez un outil bien pratique ici : calculateur de prix au m²

Faire établir des devis est indispensable le jeu en vaut souvent la chandelle, les différences de prix étant parfois surprenantes. Entre le jeune entrepreneur qui vient de s’installer et qui a besoin de se faire une clientèle, ou l’entrepreneur qui est surbooké, le tarif peut changer du tout au tout.

La toiture de la véranda

La véranda reste de loin une des pièces à vivre la plus agréable dans les régions où les rayons du soleil se font peu présents, et pas trop chaud en belle saison.

Véritable extension de la maison elle offre un coin de luminosité idéal pour en faire un jardin d’hiver et y rester de longues après midi tout en profitant de ces quelques rayons du soleil et d’une luminosité à laquelle on aspire.

Quel toit choisir pour la véranda

Lors de la pose de la véranda va irrémédiablement se poser la question de la nature du toit. Verre, plaques opaques, panneaux en polycarbonate, ou matériaux plus classiques comme les tuiles, l’ardoise ou le zinc le choix est on ne peut plus large et chaque matériau offrira des avantages et des inconvénients.

Le verre : il présente l’avantage évident d’apporter une complète luminosité et on pourra profiter de la véranda de longues heures durant. De plus les rayons du soleil contribueront à chauffer la pièce. En revanche en cas de fort ensoleillement il sera bon de prévoir des rideaux. Enfin le verre reste assez onéreux.

Les plaques opaques : pvc, plâtre, bois, tout peut être envisagé, elle ne coûte pas très chères et offrent de bonne qualité d’isolation.

Les panneaux en polycarbonate : un peu moins jolis ils offrent néanmoins une solution intéressante, s’installent assez facilement mais en revanche ont une durée de vie plus limitée.

Les matériaux classiques : certains diront que la pose de matériaux classiques sur le toit d’une véranda fait perdre un peu de charme à la pièce, mais au-delà de cela c’est surtout le fait qu’il faille installer une charpente, même légère, qui est le plus gros frein, car le coût n’est plus le même.

En résumé le verre présente le plus d’avantages car il va permettre de bénéficier d’une pleine luminosité, c’est que l’on recherche avec une véranda, tout en laissant les rayons du soleil apporter leur chaleur. L’installation d’un double vitrage permettra de garder une bonne isolation.

Une simple installation de store comme sur les velux par exemple permettra le cas échéant de se protéger légèrement des rayons trop envahissants.