Le ravalement de façade

Comment faire un ravalement de façade ?

Les murs de votre maison commencent à se détériorer ? La peinture s’écaille ? Vous avez observé des problèmes d’étanchéité ? Ce sont là des signes qui montrent qu’un ravalement de façade s’impose. Par ailleurs, même si vous ne notez pas de défauts majeurs, il faut savoir qu’il est recommandé d’effectuer un ravalement de façade tous les 10 à 15 ans. Cela permet de conserver l’enveloppe de votre maison en parfait état.

Faire un ravalement de façade n’est pas difficile, il vous suffit de suivre les étapes que je vais vous décrire ici.

La première étape consiste à réaliser un nettoyage de façade. 

Commencez donc par faire un état des lieux de vos murs afin d’évaluer son état et d’étudier leurs imperfections. Si les murs sont très sales, vous pouvez utiliser un nettoyeur à haute pression pour les décrasser. Sous la pression de l’eau, la saleté, les parties friables mais la peinture écaillée partiront, vous aurez ainsi place nette pour faire le ravalement. Par contre, si vos murs sont poreux, l’utilisation du nettoyeur haute pression est à proscrire. Il faut plutôt utiliser une brosse métallique pour éliminer la poussière et effectuer un traitement anti-mousse pour débarrasser vos murs de la végétation.  Enfin, si vos murs laissent l’eau s’infiltrer (des traces de moisissures apparaissent sur vos murs intérieurs et la peinture cloque), avant de faire un ravalement de façade, vos murs doivent subit un traitement hydrofuge. Ce traitement empêchera que de nouvelles infiltrations aient lieu.

Votre façade étant maintenant totalement propre, il faut réparer les fissures.

Si ce sont des microfissures (moins d’un millimètre), il vous suffira de poser une sous couche de fixation pour les faire disparaître avant de continuer votre ravalement. Si ce sont des fissures d’une taille plus importante, il faut les brosser et les gratter pour enlever les poussières. Vous pouvez élargir un peu avec un grattoir pour vous faciliter le colmatage des fissures avec un enduit de rebouchage. Vous pouvez également utiliser un mastic spécial extérieur. Pour un rendu esthétique, lissez avec un couteau à enduire. Vous pouvez maintenant appliquer une sous-couche.

L’étape suivante est l’application d’une peinture de façade.

Vous aurez à choisir entre une peinture pliolite et une peinture acrylique. La première est à base de résine et possède un fort pouvoir couvrant. Elle offre également une meilleure résistance à l’humidité. La seconde est plus facile à appliquer, dégage moins d’odeur et est plus résistante aux UV. Ces peintures se déclinent en de nombreuses couleurs. Toutefois, pensez à vous renseigner auprès de votre commune avant de choisir car il y a parfois des teintes de couleur à respecter.

Pour peindre sans en mettre partout et vous donner beaucoup de nettoyage à faire ensuite, pensez à protéger les encadrements des portes et fenêtres et les sols. Commencez ensuite par peindre les angles et les coins du côté sur lequel vous peignez. À l’aide d’un pinceau, faites les recoins qui sont inaccessibles avec le pinceau. Vous pourrez alors terminer par le rouleau. Pour une bonne peinture homogène, commencez par le haut de la façade et peignez de bas en haut. Laissez ensuite sécher et voyez s’il est nécessaire de faire une seconde couche pour que votre façade soit bien recouvert.

Vous aurez ensuite une façade comme neuve et êtes tranquille pour les 10 à 15 prochaines années !